PRUMA

- Projet PRUMA -

Promouvoir la réunification familiale et le transfert

des mineurs isolés demandeurs d’asile

dans le cadre du Règlement de Dublin

Objectifs du projet

Le projet PRUMA vise à améliorer le droit à l’unité familiale au sein de l’Union européenne (UE), dans le cadre du Règlement de Dublin, en élaborant et en testant des procédures opérationnelles standards qui permettront de soutenir la réunification familiale des mineurs isolés demandeurs d’asile. Il doit permettre d’améliorer l’efficacité du Règlement de Dublin, de promouvoir la coopération entre les Etats membres de l’UE et d’accélérer l’identification et le transfert des mineurs isolés demandeurs d’asile au sein de l’Union européenne.

L’élaboration et l’adoption des procédures opérationnelles standards prendront en compte l’intérêt supérieur de l’enfant et respecteront ainsi les besoins des mineurs isolés demandeurs d’asile, qui constituent un public particulièrement vulnérable.

Activités

Le projet PRUMA a commencé le 2 janvier 2014 pour une durée de 12 mois durant lesquels les activités suivantes seront mises en place :

1. Elaboration de procédures opérationnelles standards pour faciliter la réunification familiale des mineurs isolés demandeurs d’asile dans le cadre du Règlement de Dublin. Diffusion des procédures auprès des institutions et des acteurs associatifs des pays participants.

2. Organisation de réunions à l’échelle nationale dans chaque pays participant pour présenter ces procédures opérationnelles, les adapter à chaque contexte national et préparer leur mise en place. Ces procédures doivent contribuer à faciliter la prise en charge des cas vulnérables et à renforcer la coopération entre les autorités nationales, les tuteurs, les services sociaux et les services de l’immigration.

3. Mise en place des procédures dans deux centres d’accueil pour mineurs isolés étrangers en Grèce et en Italie. Une attention particulière sera portée aux mineurs isolés qui ont des membres de leur famille dans d’autres pays de l’Union européenne afin de leur fournir des informations sur le projet et d’éviter qu’ils continuent leur voyage en Europe irrégulièrement, en risquant d’être victimes de réseaux criminels.

Bénéficiaires

Les bénéficiaires du projet sont :

  • Les autorités nationales en charge de l’application du Règlement de Dublin ;
  • Les services sociaux, tuteurs, juges des enfants, associations travaillant dans le domaine de la protection de l’enfance ;
  • Les mineurs isolés demandeurs d’asile dont un membre de la famille réside légalement dans un pays de l’Union européenne.

Partenaires

Le projet PRUMA est mis en place dans 6 pays membres de l’Union européenne (Allemagne, France, Grèce, Italie, Malte et Royaume-Uni) par des institutions et des ONGs partenaires ainsi que les bureaux locaux de l’OIM. Le bureau régional du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) à Bruxelles est également associé au projet.

  • Allemagne : B-UMF, OIM Nuremberg
  • France : OIM Paris
  • Grèce : Praksis, Ministère de l’ordre public et de la protection des citoyens, OIM Athènes
  • Italie: Save the Children, Ministère de l’intérieur, OIM Rome
  • Malte : Police nationale, OIM La Valette
  • Royaume-Uni : British Refugee Council, OIM Londres

Financement

Le projet est financé à 90% par le Fonds européen pour les réfugiés 2012 et cofinancé par le Ministère de l’intérieur italien.